Quelle alimentation pour quel sportif ?

Quelle alimentation pour récupérer après l’effort ?

 

Depuis la nuit des temps, on ne cesse d’avancer que les sportifs devraient manger des pâtes sans relâche : un concept à relativiser à bien des égards. Certes, les pâtes peuvent être préconisées dans une certaine mesure mais tout dépend de leur qualité. Par ailleurs et surtout, il n’y a pas que cet aliment qui soit bénéfique pour le sportif, bien au contraire. Enfin, chaque sportif a son alimentation. On distinguera notamment deux catégorie de sportif :

–          Le sportif d’endurance, c’est-à-dire celui qui devra fournir l’effort sur la durée
–          Le sportif qui travaillera plutôt en puissance et qui sollicitera par conséquent sa masse musculaire

Chacun de ces sportifs aura son alimentation propre pour atteindre ses objectifs

L’alimentation du sportif d’endurance

Celui-ci doit pouvoir soutenir un effort plus ou moins modéré sur la durée. Par conséquent, il devra fournir à son corps du carburant et celui-ci se trouvera essentiellement dans les glucides.

Cependant, pour bien nourri son corps et obtenir les meilleurs résultats, il devra privilégier les glucides de bonne qualité, soit les plus complexes car les sucres très rapides (bonbons, sucrerie, sucre que l’on trouve dans les produits transformés) auront pour inconvénients d’être digérés trop vite ce qui conduira rapidement à une perte d’énergie rapide. Par ailleurs, ces sucres seront stockés plus rapidement et ne sont pas bons pour l’organisme puisqu’il sont souvent constitués de sucres raffinés qui déminéralisent les os et rendent le sang acide.

C’est pourquoi on privilégiera plutôt les sucres des fruits, le fructose et les sucres lents parmi lesquels on trouve nos fameuses pâtes, le riz….) Attention cependant, si vous allez vers ces sucres, mangez-les complets. Dans le cas contraire (lorsqu’ils sont blancs, raffinés), ils auront les mêmes inconvénients que les mauvais sucres pour votre corps (stockés et digérés plus vite, acides, déminéralisants….)

L’alimentation du sportif sollicitant plutôt sa masse musculaire

Ce sportif privilégiera plutôt les protéines pour nourrir ses muscles et sa puissance. Quelques glucides comme ceux énumérés pourront aussi être utiles mais beaucoup moins que pour le sportif d’endurance car il risque de prendre rapidement du poids s’il n’ajoute pas d’activité cardio-vasculaire à ses entraînements. L’apport en glucide devra donc être plutôt modéré. En revanche, ce sportif pourra penser à consommer, en plus des protéines, des aliments à base de créatine, notamment s’il effectue des efforts très intenses sur une très courte durée. On trouvera parmi les aliments riches en créatine les poissons gras (thon, saumon, maquereau….) et la viande rouge.

Alimentation préconisée pour tous les sportifs

Ces deux types de sportifs doivent également penser à d’autres types d’aliment pour pouvoir être ne forme et performer. On compte parmi ceux-ci :

–          Les fruits et légumes : parce qu’ils sont riches en vitamines et minéraux, choses que les sportifs perdent souvent en transpirant. Ces nutriments sont nécessaires à la contraction musculaire, au transport de l’oxygène…mais surtout ils permettent de maintenir le PH sanguin (ne pas avoir le sang trop acide, ce qui cause crampes, tendinites et fatigue) et de lutter contre les radicaux libres à l’origine du vieillissement du corps (attention cependant aux fruits car ils sont riches en sucres)

–          Les bonnes graisses : elles sont nécessaires au cerveau et à la construction cellulaire. Par ailleurs, elles sont lipo solubles donc bonnes pour le cœur. On compte par mi les bonnes graisses, celles contenues dans les oléagineux (amandes, noix..), le poisson gras, les huiles végétales (olive, noix..)

–          Boire et drainer : parce que les eaux apportent des minéraux au corps et permettent l’élimination des déchets produits par le corps et qui sont à l’origine des crampes, blessures et récupérations tardives). L’élimination des déchets peut-être encore plus efficace si l’on consomme des infusions à base de plantes drainantes.

Bref, vous l’avez compris, les sportifs doivent avant tout avoir une alimentation variée et de bonne qualité. Ce n’est que s’ils appartiennent plus à l’une ou l’autre des catégories que nous avons cités qu’ils devront être plutôt aller davantage vers les glucides ou les protéines.

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

  

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Articles Similaires

Cake au potiron et à la noix de coco
Diététique sportive

Cake au potiron et à la noix de coco

En quête de recette sympa pour halloween et pour profiter des bienfaits du potiron (ou de la citrouille)? Voici une recette healthy à IG bas

Soupe crue chaude au potiron
Diététique sportive

Soupe crue chaude au potiron

Le froid arrive et il commence à être agréable de manger chaud. Cependant, lorsque les aliments sont cuits à plus de 40°, perdent toute leur

Légumes et fruits d'automne
Diététique sportive

Légumes et fruits d’automne

Il est bon de consommer des fruits et légumes de saisons mais au fait, quels sont-ils pour l’automne? En septembre Côté légumes, nous avons l’artichaut,

myFitnessLeSite @

Recherche d'article

Inscription à la
Newsletter

Votre inscription a bien été enregistré.

Vous allez recevoir un mail de demande de confirmation d’inscription dans votre boite mail

Merci de cliquer sur le lien (présent dans le mail) pour confirmer votre inscription