Avez-vous soigné les blessures qui vous empêchent d’être vous-même ?

Avez-vous soigné les blessures qui vous empêchent d’être vous-même ?

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même est le titre de l’excellent ouvrage de lise Bourbeau, une Canadienne spécialisée en développement personnel. Ce livre fait référence aux blessures émotionnelles que nous subissons pendant l’enfance et qui va nous faire porter un masque toute notre vie….jusqu’à ce que nous les comprenions et que nous les soignons.

En effet, le mal être est souvent la conséquence d’une discordance entre ce que nous sommes vraiment et la personne, la façon d’agir que nous montrons à l’extérieur et qui dicte notre conduite. Nous agissons contre nature et cela nous amène même parfois à commettre certaines maladresses qui peuvent nous causer préjudice dans nos relations avec autrui

Nous réactivons ces blessures dès l’enfance car l’éducation, les croyances sociétales vont très rapidement cadrer notre comportement, nous ne réagissons plus librement car nous nous faisons gronder. Nous vivons alors une véritable révolte intérieure et non portons un masque pour réagir comme on dit qu’il faut réagir pour nous faire aimer.

Quels sont ces masques et les blessures qui y font référence ?
Il ne s’agit pas ici de résumer l’ensemble de l’ouvrage mais voici un bref résumé. Notons que chaque blessure nous dote également de caractéristiques physiques et nous prédisposent au développement de certaines maladies :

La blessure de rejet
Les personnes souffrant de cette blessure sont plutôt filiformes et ont vécu la blessure avec le parent du même sexe. Ils mangent par petites portions et aiment le sucre, l’alcool, les drogues
On dit qu’ils portent le masque de fuyant. Ils se sentent nul. Ils sont sujets au cancer, dépression, hypoglycémies……

La blessure d’abandon
On la vie avec le parent de sexe opposé et l’on porte le masque de dépendant.
Physiquement, ce sont de grands minces qui manquent de tonus. Ils ont tendance à la tristesse, à être fusionnel et victime. Ils sont plutôt boulimiques et sont sujets aux maladies des glandes surrénales, la dépression….

La blessure d’humiliation
Elle est vécue avec le parent responsable de son développement physique, la mère généralement. On se sent humilié par le contrôle de ce parent.
L’humilié porte le masque du masochiste, il se plaira à se faire des tatouages, a trop manger….bref à chercher toutes les situations qui le fera souffrir
Il a un corps rondelets et de grands yeux innocents. Il aime ce qui est gras et  le chocolat
Il est sujet aux entorses, problèmes de dos, de foie….

La blessure de trahison
Elle est vécue avec le parent de sexe opposé. La personne portera le masque de contrôlant soit une personne une personne qui se mêle de tout, qui veut se sentir importante, qui se sent responsable et forte. Il craint les séparations et aime le sel et les épices.
Il est sujet aux agoraphobies, aux problèmes de système digestif.
Son corps est fort avec des hanches larges pour les femmes et des épaules plus larges que les hanches chez les hommes avec une poitrine et un ventre bombé

La blessure d’injustice
Se vit avec le parent de même sexe et le problème de devoir être performant, parfait. Le masque sera celui de la rigidité. Le corps lui-même sera droit, bien proportionné avec des fesses rondes et une taille plus fine
Cette personne aura tendance à être perfectionniste, à se justifier, à être dynamique, colérique et aura du mal à recevoir ou à se faire plaisir.  Elle aimera les apparences sexy et aura du mal à montrer son affection. Elle préférera les aliments salés, ce qui croustille et surveillera sa ligne

Elle est sujette aux burn out, aux maladies se terminant par « ite »……
Ce résumé est loin d’être exhaustif. Le descriptif est bien plus complet dans l’ouvrage et bluffant de vérité. On s’y retrouve à plus d’un titre et le lire nous permet d’être envoie de guérison pour nous sentir mieux, plus vite.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Articles Similaires

myFitnessLeSite @

Recherche d'article

Inscription à la
Newsletter

Votre inscription a bien été enregistré.

Vous allez recevoir un mail de demande de confirmation d’inscription dans votre boite mail

Merci de cliquer sur le lien (présent dans le mail) pour confirmer votre inscription