Céréales

son d’avoine et flocons d’avoine: alliés minceur des sportifs?

 

Certains aliments s’avèrent  plus ou moins clefs à l’occasion d’une perte de poids. Si on est sportif de surcroit, on recherchera des aliments qui favorisent certes la perte de poids, donc des aliments souvent riches en fibres, mais qui seront également enrichis en vitamines, minéraux et protéines.

C’est pour cela qu’il parait intéressant de se pencher sur les flocons d’avoine et le son d’avoine, véritable star du moment.

Les Flocons d’avoine

 Il s’agit d’un aliment intéressant  d’un point de vue minceur dans la mesure où les flocons d’avoine sont riches en fibres solubles et non solubles dont l’action sur la régulation du transit est bien connue. En effet, on peut rappeler que la présence de fibres ralentit l’absorption des glucides dans l’intestin, ce qui diminue la glycémie après les repas et donc les besoins en insuline. Ces céréales ont par ailleurs un faible indice glycémique, contrairement à d’autres céréales qui ont subi une transformation industrielle, notamment un ajout de sucre.

Autre atout minceur : les lipides contenus dans les flocons d’avoine ne sont pas saturés. Autrement dit, ils comportent des acides gras essentiels (rappelons en effet que les cellules ont besoins de bonnes graisses pour se construire, seuls les acides gras dits saturés sont considérés comme néfastes, au contraire des acides gras mono et polyinsaturés, considérés comme étant de bonnes graisses et que contiennent les flocons d’avoine).

Outre, leur vertu minceur, les flocons d’avoine permettent un apport en protéines, vitamines et minéraux. En protéines tout d’abord (ils en contiennent environ 11%). Cependant, il convient de préciser que celles-ci sont incomplètes dans la mesure où elles sont pauvres en lysine. En conséquence, il est recommandé de les compléter avec d’autres protéines comme celles issues des produits laitiers.

Enfin, notons que les flocons d’avoine contiennent de nombreuses vitamines et minéraux essentiels pour le corps, a fortiori si on est sportif. On peut noter par exemple le fer, nécessaire au transport de l’oxygène et le magnésium permettant la contraction musculaire dont le sportif a particulièrement besoin. Mais on peut également noter la présence de phosphore, manganèse, vitamines B1 et B9.

Le flocon d’avoine est donc un aliment complet pauvre en calorie que les sportifs peuvent utiliser en période de sèche. Cependant, ils ont été supplantés par un autre aliment devenu une véritable star des régimes minceur, ces derniers mois, à savoir le son d’avoine

Le son d’avoine, nouvelle star des régimes minceur ?

Le son d’avoine est l’enveloppe qui protège la graine d’avoine avec laquelle on réalise les flocons. Cet aliment est récemment devenu la star des régimes minceur, notamment parce qu’il a été mis sur le devant de la scène par le docteur Dukan. Pourquoi cet aliment est-il ainsi mis en valeur ? Y a-t-il néanmoins des consignes de prudences à adopter vis-à-vis de cet aliment si on est sportif ?

Commençons tout d’abord par les atouts minceur du son d’avoine. Ils sont en effet indéniables dans la mesure où le son d’avoine est riche en fibres solubles, ce qui signifie concrètement que celles-ci formeront un gel qui capturera les graisses et les sucres dans votre estomac, ce qui permettra de les évacuer directement sans qu’ils ne passent dans le sang. Autrement dit, tout se passe comme si vous aviez avalé moins de calories à l’occasion de votre repas.

Par ailleurs, le son d’avoine est riche en protéines et vitamines. C’est donc un parfait allié minceur. Cependant, ces atouts peuvent s’avérer dangereux pour le sportif si le son d’avoine n’est pas consommé raisonnablement (on estime que l’on peut aller jusqu’à la consommation de 3 cuillères à soupe au maximum par jour).

En effet, si, comme nous venons de la voir, le son d’avoine emporte des calories grâce au gel formé dans l’estomac, il empêche également l’absorption des protéines et autres micro-nutriments nécessaires au sportif.

C’est pourquoi le son d’avoine peut certes être utilisé à l’occasion d’une sèche. Cependant, il conviendra d’être prudent quant à la quantité consommée et de compléter éventuellement son alimentation en protéines et micro-nutriments lors de repas à l’occasion desquels vous ne consommerez pas de son d’avoine.

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Amélie Bruder

Coach sportif et nutrition, énergéticienne,yoga trainer

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il y a 0 Commentaire