Entrainements

Rattraper rapidement sa masse musculaire ou le miracle de la mémoire musculaire !

Les Bodybuilders sont rarement à l’abri des accidents et des blessures, en particulier lorsqu’ils s’imposent un travail trop intensif. Il est alors bien souvent impératif de stopper l’entrainement pour réellement guérir la blessure mais la hantise de perdre sa masse musculaire guette.

En réalité, il convient de ne pas paniquer et de donner priorité à la guérison complète de sa blessure car on ne perd pas sa masse musculaire tout de suite. Par ailleurs, il est nécessaire de s’accorder des coupures car le corps ne peut décemment supporter de travailler intensivement non- stop. Mais enfin et surtout, vous n’avez rien à craindre en cas d’arrêt de l’entrainement car certes, votre muscle peut s’atrophier mais vous récupérerez très rapidement votre masse musculaire si vous vous entrainez depuis longtemps, ceci grâce au miracle de la mémoire musculaire !

Concrètement, celle-ci correspond aux nombres de noyaux d’ADN de la fibre musculaire. Plus vous travaillez intensément votre masse musculaire, plus vous augmentez le nombre de noyaux des fibres et par conséquent l’ADN qui permet une production de protéine plus rapide favorisant le développement du muscle. Ainsi, lorsque l’on arrête l’entrainement, le muscle s’atrophie mais le nombre de noyau par fibre ne diminue pas, ce qui vous garantit le rattrapage rapide de la masse musculaire que vous avez perdu.


BCAA 4:1:1

Attention cependant, ceci suppose que vous vous soyez entrainé intensément depuis longtemps et que vous ayez gagné du muscle. Au contraire, le débutant qui doit seulement en gagner régressera aussi vite qu’il ne s’arrête et mettra plus de temps à gagner du muscle s’il reprend l’entrainement.

Alors même si vous êtes un sportif acharné, n’hésitez pas à arrêter l’entrainement si cela s’avère nécessaire, votre corps vous dira merci et n’en sera que plus performant!

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Amélie Bruder

Coach sportif et nutrition, énergéticienne, yoga trainer

MAX_468x60

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il y a 5 Commentaires

  1. This is one awesome blog.Really thank you! Great.

  2. Anthony 15 septembre 2013 Répondre

    Bonjour,
    En effet, la mémoire musculaire, c’est quelque choses de fabuleux !
    Mais il y a tout de même un différence de reprise de l’entrainement en fonction de l’arrêt:

    -si c’est simplement que nous avons cessé l’entrainement, ou que l’arrêt est du à une impossibilité de s’entraîner (entorses, problèmes osseux) mais que les fibre musculaire ne sont pas endommagées , le muscle reprendra rapidement son volume et ses performances.

    – par contre, si il y a eu blessure ou endommagement des muscles ( déchirure, luxation, coupures ..etc) la reprise se fera beaucoup plus lentement, le volume reviendra tout de même assez bien mais il ne faudra pas conter retrouver nos anciennes performances aussi rapidement.

    Comme vous le dites, l’arrêt de l’entrainement n’est donc pas à craindre, que la raison soit par obligation ou par besoin.

    • Amélie BRUDER 15 septembre 2013 Répondre

      Bonjour Anthony,

      Merci pour ces précisions. J’ajouterai néanmoins que même après blessure (tendinite nécessitant 1,5 mois d’arrêt sur les bras), il est possible de reprendre rapidement (environ 3 semaines-1 mois pour reprendre sur les dc) et 1,( mois pour retrouver ma tractions.

      Tout dépend des groupes musculaires et de sa force et il est TRES important de reprendre progressivement pour ne pas se blesser à nouveau et bien se chauffer par la suite.

      Enfin, tout dépend aussi de la durée de l’arrêt au delà d’un mois et demi grand maximum, la fonte commence quand même à se faire sentir mais effectivement, un sportif très entrainé retrouvera globalement assez vite sa masse et sa force, plus que s’il est débutant!

      • Anthony 16 septembre 2013 Répondre

        Bonjour Alélie,
        j’approuve totalement, je dirais même que d’une façon générale, s’entraîner avec progressivité, c’est le meilleur moyen de procéder pour éviter les blessures.
        Après blessure, reprendre avec des exercices au poids du corps, c’est pour moi la façon la plus douce de reprendre, car pas de charge additionnelles donc pas tromatisant.
        De plus, il est tout à fait d’acquérir un haut niveau de force, d’endurance, résistance, puissance et détente seulement avec un entrainement au poids du corps.
        C’est l’approche qui me convient le mieux personnellement car elle présente tout les avantages d’une entrainement « classique » pour prendre du muscle, perdre de la graisse et augmenter mon potentiel athlétique, SANS les inconvénients, entre autre, les contraintes du aux poids infligés aux articulations, aux tendons, ainsi qu’a la colonne vertébrale.
        Je publirais bientôt un article sur cette méthode si cela vous intérresse d’avantage.

        A bientôt

        • Amélie BRUDER 16 septembre 2013 Répondre

          Au poids de corps bien sûr ou avec charge progressives en repartant tout doux et en montant pendant 3 semaines.

          Après avoir eu affaire avec des mauvais médecin (un mois sans rien me proposer d’autres que du magnésium et du repos pour une grosse tendinite), j’ai mis de l’argile 15 jours et n’avais pas réalisé qu’elle n’était pas terminée…J’ai néanmoins du reprendre pour éviter la fonte et il n’y a eu aucune aggravation avec une reprise avec charges progressives. Bien sûr, j’ai continué mon alimentation pour refaire mes tendons et mon argile, mes huiles…mais si j’avais mal repris ou repris brutalement, ça aurait pu faire très mal!