Bien-être

Protéines : Quel produit laitiers choisir ?

Les produits laitiers sont source de protéine. Il peut donc être intéressant d’en consommer de temps en temps. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il faut en consommer moins souvent et ne pas hésitez à remplacer la sur-consommation de lait de vache par la consommation d’autres sources de protéines, voire d’autres sorte de lait, notamment ceux d’origine végétales (lait de soja, lait de coco, lait d’avoine…)

Les lobbies industriels encouragent vivement à la consommation des produits laitiers à base de lait de vache. Pourtant, les avis sont partagés quant à sa nocivité pour la santé. Certains diront que les détracteurs du lait de vache mentent. Pourtant, leur argument semblent tout à fait valables et confirmés par des représentants du corps médical. Dès lors, il parait intéressant de se pencher sur les arguments selon lesquels le lait de vache serait nocif pour la santé afin que chacun puisse au moins être informés et se faire une opinion. Nocif ou non, il parait évident que comme tout aliment, une trop forte consommation n’est pas recommandée et qu’il est intéressant de varier ses sources de protéines et de calcium en se dirigeant davantage vers les richesses que nous offre le monde végétal.

Le lait de vache serait nocif pour la santé : Pourquoi ?

Parce qu’en tant qu’être humain, nous devons consommer le lait maternel et qu’il n’est pas bon de consommer à outrance la lait d’une autre espèce animale, notamment et pour simplifier les choses, parce que nous n’avons pas le même code génétique. Le lait de vache est destiné au veau, pas à l’homme.

Ceci a son importante car dès lors, une sur-consommation peut être nocive pour l’organisme. Si l’on ne revient pas sur le fait qu’en plus le produit est transformé (ajout de gras pour le fromage et de sucre pour les yaourts), le lait est inflammatoire pour nos cellules c’est-à-dire que l’on prépare un terrain propice au développement du cancer.

Par ailleurs, la sur-consommation de lait de vache peut –être à l’origine de problèmes ORL : toux, rhumes, sinusite… En effet, la caséine (protéine du lait) n’est que partiellement digérée par l’organisme humain. Dès lors, il en résulte des déchets que le corps a du mal à évacuer et qu’il évacuera sous forme de mucus (sécrétion visqueuse produite par le corps pour évacuer les microbes et poussières) d’où certaines réactions allergiques et sensation d’avoir un liquide visqueux qui coule dans le fond du nez et de la gorge.

Que l’on soit convaincu ou non par ces théories qui déchirent les scientifiques, il apparait en tous cas probables que trop consommer de lait de vache peut ne pas être bon car, c’est bien connu, il ne faut pas abuser de toute chose.  

Dès lors, on peut penser que l’on peut peut-être continuer à en consommer modérément car il est difficile de changer ses habitudes alimentaires du jour au lendemain. Néanmoins, il est utile de savoir que ces produits sont mauvais et qu’il est préférable de consommer du lait de brebis ou de chèvre et plus encore des laits végétaux. En effet, contrairement à ce que l’on pense, le lait de vache n’est pas une source de calcium et de protéines pour l’être humain (voir notre vidéo Pourquoi les produits laitiers sont-ils mauvais pour la santé?)

Lait de brebis, lait végétal : une alternative au lait de vache ?

Les nutrithérapeutes vous le diront : il est préférable de consommer le lait d’animaux à corne (chèvre et brebis) que du lait de vache car les bêtes à corne se laissent moins malmener que les vaches, ce qui permet d’avoir un produit de meilleure qualité pour la santé que le lait de vache.

Cependant, ces produits restent d’origine animale et il reste préférable de consommer des laits végétaux  (lait de soja, d’avoine, d’épeautre…) qui présentent d’excellentes qualités nutritives pour le corps : vitamines, minéraux, protéines (http://www.compare-diet.com/cuisine-article_laitages_naturopathie)

Les autres sources végétales  de protéines et du calcium

Outre les laits végétaux et autres lait d’animaux, vous pourrez sans aucun doute vous tourner vers d’autres sources de calcium et de protéines dans le monde végétal en consommant des légumes verts feuillus, des légumes secs, oléagineux, algues (voir notamment notre article : Quelle alimentation et quelle hygiène de vie pour des os solides ?).

Amélie Bruder

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Pour aller plus loin….

 http://www.lepalaissavant.fr/lait-allergie-mucus-et-maladies-respiratoires-recurrentes-tout-est-lie/

Dans la même catégorie

Protéines : Quelles alternatives à la viande ?

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il y a 0 Commentaire