Alimentation et santé

Manger vegan et cru, santé ou tendance?

Manger vegan et cru passe souvent pour un effet de mode ou se voit parfois décrédibilisé dans certains médias par la pensée unique qui prône que manger de  la sorte pourrait être dangereux, pas assez équilibré pour la santé.

Manger vegan et cru : santé ou tendance ? Nous allons tenter de répondre en quelques lignes de manière objective

Nous nous pencherons d’abord sur le fait de manger cru.

Il est clair et établit qu’il est préférable de consommer les aliments crus ou cuits à une température inférieure à 40° si on veut être sûr qu’ils restent vivants et conservent leur teneur en vitamines et minéraux.


REDOX

Par ailleurs, consommer ses aliments crus ou cuits à la vapeur leur permet de conserver leurs enzymes de façon à leur permettre d’être auto-digérés.

Notons enfin que l’on peut évidemment lutter plus facilement contre la prise de poids en mangeant de cette façon puisque la plupart des fruits et légumes sont riches en fibres (elles laissent moins facilement passer les graisses et sucres dans le sang et boostent le transit tout en favorisant le sentiment de satiété) et non chargés en sucre, sel et graisses comme le sont produits transformés par l’industrie moderne (biscuits, plats préparés..)

En conséquence il parait préférable de consommer les aliments crus ou cuits à la vapeur sans craindre par ailleurs les pesticides. En effet, le corps peut les éliminer naturellement avec de la transpiration ou si vous utilisez certaines techniques que nous avons déjà évoquées dans un précédent article (Comment aider votre corps à éliminer les pesticides)

 

Enfin, quant au fait de manger vegan, autrement dit de se passer de viande, la réponse semble la même : manger de cette façon préserve bien votre santé. En effet, il est désormais établit par la science que chaque cellule de notre corps est séparée par un vide mais que chacune n’est pas indépendante par rapport aux autres.

Bien qu’elles soient séparées par le vide, elles communiquent entre elles par le biais du liquide plasmatique mais également par celui des champs électromagnétiques qui leur sont procurées par nos émotions.

Ainsi, lorsque nous mangeons de la viande, l’animal est de nos jours abattu dans des conditions si épouvantables qu’il subit nombres d’émotions négatives telles que la haine, la peur, la tristesse…. Lorsque nous ingérons cette cellule morte, nos cellules héritent des vibrations et émotions que la cellule de la bête a enregistrées.

Par ailleurs et surtout, pour les moins convaincus, consommer de la viande est toxique, tout simplement parce les glandes surrénales de l’animal libèrent de nombreuses hormones suite au stress qu’il subit avant d’être abattu ce qui peut être particulièrement toxiques et favoriser la prise de poids chez certaines personnes qui ingèrent ce tissu mort imprégné d’hormones (c’est le cas des personnes chez qui la glande surrénale prédomine)

En conséquence, cet article n’a pas pour but de vous convertir au veganisme ou au crudivorisme mais il est là pour rétablir certaines vérités que les pouvoirs publics et certaines professions ont intérêt a taire ou à décrédibiliser au détriment de notre santé mais dans leur intérêt propre. Il est donc là pour que vous ayez droit à tous les sons de cloches et que vous puissiez vous faire votre propre opinion

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Amélie Bruder

Coach sportif et nutrition, énergéticienne, yoga trainer

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il y a 0 Commentaire