Alimentation

Les féculents sont-ils bons pour le sportif ?

 

La croyance populaire veut que l’on pense que manger des pâtes et du riz serait bon pour les sportifs. En réalité, maintenir sa performance et sa bonne santé nécessite également que l’on aille vers les légumes, les protéines et bonnes graisses. Les féculents sont certes bons, à conditions toutefois qu’ils soient complets.

L’intérêt des sucres lents est qu’ils diffusent leur énergie sur un laps de temps assez long, au contraire des sucres rapides. Toutefois, pour ce faire, ils doivent être complets (donc bruns et non blancs). En effet, les pâtes, le pain et le riz blancs ont cette couleur car ils sont raffinés, c’est –à-dire qu’on les a débarrassés de leur enveloppe contenant leurs fibres mais également toutes leurs vitamines et minéraux.

L’inconvénient dès lors est que le féculent que vous consommez devient calorique mais perdra son intérêt dans la mesure où vous aurez faim plus rapidement. En effet, ce sont les fibres qui vous permettront d’avoir un sentiment de satiété et qui boosteront votre transit.

Autre inconvénient : les féculents que vous consommerez seront démunis de vitamines et minéraux. Ils n’apporteront donc rien à votre corps mais puiseront même dans vos réserves de vitamines et minéraux pour pouvoir être digérés, ce qui ne favorisera ni votre forme ni votre performance.

Dès lors, certes, les féculents sont bons pour les sportifs mais seulement s’ils sont complets et s’ils sont associés aux légumes, bonnes graisses et autres protéines pour apporter à votre corps toute l’énergie dont il aura besoin sans perdre la ligne.

Enfin, pour finir, cet article était dédié aux féculents les plus connus auquel recourent bon nombre de sportifs mais n’oubliez pas les légumineuses et autres céréales comme le quinoa, le millet, les pommes de terre……qui font également partis de la famille des féculents et qui ont pour avantage d’être non raffinés et tout aussi bon au goût et pour votre santé.

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Amélie Bruder

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Il y a 0 Commentaire