Bien-être

La cryothérapie pour la récupération, la lutte contre les douleurs et le retour au bien-être

La cryothérapie est utilisée tant de manière curative que dans le cadre d’un processus de remise en forme et/ou de bien-être. En effet, on l’utilise généralement dans un but thérapeutique en cas de d’affections des organes locomoteurs,  de maladies neurologiques, en cas de prise en charge post-traumatiques et post-opératoires, notamment si les patients ressentent des douleurs musculaires prononcées. Toutefois, elle est également utilisée pour accompagner l’entrainement des sportifs en favorisant leur récupération.

L’efficacité de la cryothérapie repose sur le principe du choc thermique.

Plus concrètement, la cryothérapie consiste à placer le patient pendant quelques minutes (1 à 3 minutes) à des températures extrêmes pouvant aller jusqu’à -140° afin de déclencher des réflexes du corps pour que celui-ci lutte contre le froid. Diverses réactions s’en suivent dès lors. On note parmi celle-ci une accélération de la réparation tissulaire, une vasodilatation qui va favoriser le drainage des tissus, une étape nécessaire à l’élimination des toxines et donc à la récupération.


Anastore.com

Par ailleurs, l’exposition au froid provoque une accélération des défenses de l’organisme et donc un soulagement de la douleur via la baisse de la tension tissulaire et une diminution de la tension intra articulaire. Autrement dit, la douleur sera atténuée et votre articulation pourra retrouver de la mobilité.

Le choc thermique favorise enfin la synthèse d’hormones dont les endorphines et vous apportera ainsi également une sensation de bien-être.

Plus précisément, la cryothérapie sera donc indiquée à titre thérapeutique (en cas de rhumatisme, arthrite, arthrose, spondylarthrite ankylosante, fibromyalgie, fatigue chronique, migraine, dépression, douleurs…..), à des fins de bien-être ( raffermissement de la peau, contrôle du poids, stress, trouble du sommeil), mais aussi pour les sportif (récupération, préparation sportive et récupération, en cas d’atteinte articulaire, musculaire, tendineuse, vasculaires,  pour améliorer les performances). Enfin, et de manière plus générale, on peut y recourir pour accélérer la cicatrisation, la rééducation du sportif ainsi qu’en cas de contusion.

Elle est toutefois contre-indiquée dans certains cas tels que :

La tension artérielle élevée, l’insuffisance coronarienne, les troubles du rythme cardiaque, thrombose veineuse, maladie rénale, grossesse…. La cryothérapie est efficace mais n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé si vous souhaitez y recourir.

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Amélie Bruder

Coach sportif et nutrition, énergéticienne, yoga trainer

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il y a 0 Commentaire