sport et bien-être

Focus sur les bienfaits de la thalassothérapie

 

La thalassothérapie est l’utilisation combinée, sous surveillance médicale, dans un but curatif ou préventif, des bienfaits  du milieu marin.

Les soins s’effectuent donc à l’eau de mer et au moyen de produits marins (algues, air marin…) et permettent de pratiquer l’hydrothérapie.  Contrairement aux cures thermales, la thalassothérapie n’est pas remboursée par la sécurité sociale mais permet généralement la remise en forme.

Il existe d’ailleurs des cures de thalassothérapie consacrées aux sportifs afin de permettre la récupération et la détente musculaire pour permettre à votre corps de mieux récupérer.

Toutefois, le sportif n’est pas le seul à pouvoir être intéressé par la thalassothérapie. En effet, les centres proposent généralement  des cures minceur, santé, détente….

Ce sont les activités physiques pratiquées dans l’eau, les soins ainsi que la qualité de l’eau de mer qui permettra de produire un effet bénéfique. En effet, l’eau de mer et les algues utilisées sont riches en vitamines, minéraux, ions et micro-organismes qui permettent de régénérer notre corps via leur absorption par la peau.

De manière plus concrète et plus précise, la thalassothérapie peut soulager :

– Les rhumatismes chroniques,

– L’ostéoporose et autres pathologies de la colonne vertébrale,

– Les pathologies circulatoires périphériques,

– Les traumatismes et douleurs postopératoires,

– Les pathologies respiratoires,

– Le psoriasis,

– Les problèmes liés à la ménopause et la puberté,

– Les fatigues et insomnies,-

– Les problèmes de cellulite via l’amélioration des tissus

_DSC1695

Malheureusement, tout le monde ne peut bénéficier des joies et bienfaits de la thalassothérapie. En effet, il existe hélas quelques contre-indications pour les personnes souffrant :

– De plaies et affections cutanées aiguës

– D’affections artérielles récentes

– De cardiopathies

– D’hypertension

– De fractures non consolidées

– D’hyperthyrroïdies et néphrites

– D’insuffisances rénales

– De cirrhoses et d’hépatite

– De dépression

– D’affection postphlébitiques et tumorales

– Les femmes enceintes doivent également éviter la thalassothérapie à partir du 6ème mois

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Amélie Bruder

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Il y a 0 Commentaire