BlessureBlessure

Comment prévenir et soigner une tendinite ?

Définition

Les tendons, parties indispensables de notre corps qui permettent de relier les muscles aux os, demeurent particulièrement fragiles. Ainsi, suite à un effort trop important, répété avec un mauvais placement, un effort exécuté à froid, avec un mauvais matériel ou un effort consistant à porter un objet trop lourd, les tendons peuvent s’enflammer et provoquer une douleur : c’est ce que l’on appelle une tendinite.

Comment la soigner

Il est a priori aisé de guérir une tendinite en arrêtant les efforts dès que l’on ressent les premières douleurs. Plus l’arrêt est rapide, plus la guérison l’est aussi. A l’inverse, si vous refusez de stopper l’entrainement et que vous forcez le tendon blessé, vous mettrez plus de temps à vous en remettre ou risquez même une sérieuse aggravation de votre blessure pouvant vous provoquer une rupture pouvant aller jusqu’à l’opération.

Par ailleurs, il vous faudra tenter de rendre son élasticité à votre tendon, notamment en vous hydratant car l’acide urique provenant des déchets issus de la dégradation des aliments et la pratique du sport peut être à l’origine de votre tendinite. Boire beaucoup favorise l’élimination de ces résidus acides.

N’hésitez donc pas à consulter votre médecin pour avoir un traitement qui complètera utilement votre phase de repos. Celui-ci comportera probablement la prise de paracétamol et d’anti-inflammatoire non stéroïdien. En revanche, si la tendinite est plus aigüe, il faudra peut-être avoir recourt aux infiltrations, aux massages, à la rééducation voire à l’opération dans les cas les plus importants.

Pour les adeptes des médecines douces et dans les cas bénins, vous pouvez néanmoins avoir recours à des traitements homépathiques et à la prise anti-inflammatoires naturels tel que le gingembre que vous associerez à l’ananas afin d’accroitre ses effets anti-inflammatoires. Il en sera de même avec la prise de curcuma qui verra ses effets anti-inflammatoires décuplés s’il est associé au poivre. Pensez également à aller vers des aliments qui stimuleront la formation ou la qualité du collagène (zinc, cuivre, vitamine C et silicium). Le recours à l’utilisation de la prêle et l’harpagophytum, sous forme de gélule ou d’ampoule, pourra également vous aider

Par ailleurs, vous pouvez vous confectionner des huiles de massage à base d’arnica et d’huiles essentielles de gaulthérie couchée, menthe poivrée, romarin camphre et eucalyptus citronné (retrouvez certaines de ces huiles chez notre partenaire anastore)  ou poser des cataplasmes d’argile verte sur la zone endolorie car cette argile a de nombreuses vertus thérapeutiques en cas de blessure, notamment des vertus anti-inflammatoire et sa richesse en minéraux qui oeuvreront pour réparer vos tendons.

Vous devrez enfin plus que jamais avoir une alimentation saine et optez pour des aliments dits « alcalinisants »qui élimineront les résidus acides. Autrement dit, optez pour des viandes maigres, des fruits et légumes verts, les poissons gras car ils sont riches en bonnes graisses, ainsi que les bonnes graisses en elles-même (poly et mono insaturées telles que l’huile d’olive, l’huile de noix..). A contrario, évitez les mauvais graisses (acides gras saturés comme le beurre par exemple), les viandes grasses ainsi que l’alcool, les pâtisseries..

Prévenir les tendinites

Il est nécessaire de bien vous échauffer avant de démarrer les efforts et de songez à terminer ceux-ci par des étirements.

Par ailleurs, veillez à exécuter correctement les gestes et à éviter de réaliser les efforts avec de mauvais placements ou avec du mauvais matériel.

Si vous êtes Body-Builders, veillez à faire des pauses entre vos efforts et à ne pas présumer de vos forces.

Enfin, veillez à très bien vous hydrater.

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

 

 Amélie Bruder

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il y a 7 Commentaires

  1. Lola 26 août 2015 Répondre

    Salut,
    Je souffre depuis 2 ans d’une double tendinite (pâte d’oie et rotulienne) du genou, d’une epycondilite du coude et tendinite du pouce avéré 2 fois par Irm. Infiltrations, onde de choc, physio, ostéopathe acuponcture et physio aquatique et rien… Je prend du silicium organique ainsi que de l’arpagophitum. Les douleurs ont diminué de 50%.
    Suite à la lecture de vos articles, je voudrais savoir comment combiner tout ça pour faire une grosse cure et venir à bout de mes bobos?

    • Author
      Amélie BRUDER 27 août 2015 Répondre

      Bonjour Fanny,

      Merci pour votre message.

      Avant toute chose, je ne suis pas médecin mais j’ai été victime de tendinite et leur incompétence à me soigner m’a conduite à trouver des remèdes efficaces seule. Je trouve cela bien triste de la part des médecins

      La tendinite, inflammation des tendons, est dûe à des efforts trop importants. Pur moi, le meilleur remède est un cataplasme d’argile verte que l’on peut répéter autant que l’on veut sur les zones enflammées.
      http://myfitnesslesite.fr/largile-verte-ou-les-miracles-therapeutiques-de-la-nature-en-cas-de-blessure/

      Je m’étais aussi concocté une huile anti-inflammatoire aux huiles et je mangeais ce qui m’avais permi de refaire mes tendon. Du reste, consommer du gingembre avec de l’ananas ou du curcuma avec du poivre est efficace contre les inflammation

      il faut aussi bien boire car les déchets métaboliques peuvent provoquer les inflammations.

      Si cela persiste malgré tout, les douleurs peuvent venir d’un déplacement de la colonne vertébrale qui bouge le squelette (voir dans ce cas un chiropracteur) ou d’un sang trop acide. il convient donc de boire du jus de citron, de consommer plus de fruits et légumes et moins de féculents, sucres et protéines. Les protéines, féculents et sucres consommés à l’excès provoquent des douleurs tendineuses

      Ceci devrait suffire mais je travaille également en reiki et j’ai appris que parfois, les douleurs peuvent survenir suite à des émotions. La tendinite peut-être provoquée par des douleurs refoulées ou des peurs. Au genou, cela traduit un manque de flexibilité sur la façon d’envisager kl’avenir. Au pouce, cela signifie que la personne veut contrôler trop de chose. Au coude, la personne a du mal à accepter un vécu ou une situation ou est obligé d’effectuer des tâches à contre coeur.

      Etes-vous une personne stressée? qui veut contrôler? qui a une colère refoulée ou qui effectue des choses contre son plein grès? Lorsque l’on est dans ces situations, le corps envoie des douleurs ou fragilités dans les parties du corps concerné. La prise de conscience de ces états de faits peuvent également vous aider à guérir des douleurs qui ne passent pas. tout se joue dans l’inconscient.

      Je pense que les remèdes classiques décrits en premier lieu vous seront profitable. Dans le cas contraire, je fais des soins énergétiques reiki à distance. Je pourrai vous en envoyé gratuitement pour essai. si vous êtes contente, vous en parlerai mais je pense que l’argile fera dans un premier temps des miracles

      N’hésitez pas à me faire un retour. si tout cela peut vous aider, cela me fera plaisir!