BlessureBlessure

Comment prévenir et guérir les contractures musculaires?

 

Coach sportif et nutrition, énergéticienne, yoga trainer

Si l’assiduité est importante pour progresser en musculation, il ne faut pas à l’inverse, tomber dans l’excès au risque de provoquer des blessures. Celles-ci peuvent être d’origine diverses : tendinites, élongation…. Nous ferons aujourd’hui un focus sur la contracture musculaire. Comment la définie t-on ? Comment surgit-elle ? et surtout, comment se soigne t-elle ?

Contracture musculaire : définition

Une contracture est une contraction involontaire, douloureuse et durable qui survient généralement quand la résistance physique est dépassée.  Elle se traduit généralement par une contraction involontaire de plusieurs fibres musculaires ou d’un groupe de muscles.


Anastore.com

Comment survient la contracture ?

Celle-ci survient lorsque la résistance physique est dépassée, c’est-à-dire :

–         Que le muscle a subi un étirement trop important

–        Qu’il subit une fatigue trop importante entrainant des désordres de molécules au niveau cellulaire

–         Que le muscle a été mal échauffé avant la séance

–         Qu’il manque d’entrainement

–         Qu’il a été soumis à des mouvements trop exigeants

On reconnait la contracture lorsque des douleurs apparaissent après l’effort, lors des moments de repos sur une partie localisée que l’on peut également détecter à la palpation par un point dur. En effet, le muscle se raidit et se raidira de plus en plus si l’on ne lui fourni pas de repos pour qu’il puisse se détendre

Comment soigner une contracture ?

Le premier des médicaments consiste à mettre le muscle au repos. Même si cela est difficile à faire lorsque l’on est assidu et que l’on craint la régression, cela est nécessaire au risque d’aggraver la contracture et de faire dégénérer celle-ci en blessure plus importante. De plus, forcer la contracture aboutira à devoir attendre beaucoup plus longtemps pour qu’elle guérisse. Aussi, il convient d’être raisonnable, d’écouter le corps qui lance un signal via la douleur et de lui fournir au plus vite le repos qu’il réclame.

Du reste, il est possible de mettre des compresses chaudes sur la zone en souffrance et de pratiquer des massages.

Au niveau médicamenteux, certains préconisent les myorelaxants pour dé-contracturer ou des antalgiques pour calmer la douleur.

Toutefois, si vous êtes adeptes d’une médecine plus douce et plus naturelle, vous pouvez recourir à des traitements homéopathiques et notamment à la prise de magnésium que vous associez à un massage de la zone endolorie avec quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande. Vous pouvez également poser des cataplasmes d’argile verte qui auront pour avantage de détendre la zone contractée.

Eviter de boire des excitants comme le café, le guarana, trop de thé…. Et ayez recours à une alimentation riche en magnésium en mangeant par exemple des légumineuses, des légumes vert, du germe de blé, du toffu….(liste non exhaustive) et pensez surtout à bien vous hydrater.

Comment prévenir les contractures musculaires ?

Hormis des séances bien ordonnées visant à ne pas vous épuiser, pensez à bien vous échauffer avant de commencer votre séance de musculation. Pensez enfin à vous ménager suffisamment en cas de fatigue trop importante et hydratez-vous correctement.

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Amélie Bruder

Coach sportif et nutrition, énergéticienne, yoga trainer

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il y a 2 Commentaires

  1. Rose 13 juin 2014 Répondre

    Merci pour ces précieux conseils. Je vais m’empresser de les suivre. Je ne connaissais pas les vertus de l’argile verte.