Alimentation et santé

Comment choisir son huile végétale?

Les huiles végétales désignent les huiles issues de plantes dont les graines, noix ou fruits produisent des lipides ( plante oléagineuse)

Elles sont nombreuses sur le marché et il est souvent difficile de s’y retrouver pour savoir comment les choisir.

Elles sont toutes composées d’acides gras qui peuvent être regroupés en 3 familles: les acides gras saturés, mono-insaturés (omégas 9) et poly-insaturés (omégas 3 et 6). Parmis ceux-ci, seuls les deux derniers sont considérés comme bons pour la santé car, contrairement aux acides gras saturés, elles ne favorisent pas le développement des maladies cardio-vasculaires.

Cependant, si les huiles mono-saturés sont réellement bonnes pour la santé en raison de leur stabilité, même en haute température, il y a quelques subtilités à savoir concernant les huiles dont les acides sont dits poly-insaturés. En effet, pour ces dernières, il faut veiller à ce que l’équilibre entre oméga 6 et 3 soient bon (le rapport idéal est de 3 à 5 entre la teneur en oméga 3 et 6). En effet, les oméga 3 sont recommandés parce qu’ils favorisent la fluidité du sang mais les oméga 6 sont quant à eux réputés être inflammatoires.

Or, beaucoup d’huile contiennent plus d’oméga 6 que d’oméga 3.

Les huiles les plus riches en oméga 3 sont notamment : l’huile de chanvre, de lin, de cameline, de pépin de cassis. Elles sont toutefois fragiles car elles supportent mal la chaleur. Elles doivent donc être conservées à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Quid de l’huile d’olive?

Celle-ci est plutôt riche en oméga 9 et comporte peu d’oméga 3. Néanmoins, elle reste intéressante de part sa richesse en polyphénols, vitamine E et antioxydants et reste recommandée contre les maladies cardio-vasculaires, le diabète et l’hypertension à condition toutefois qu’elle soit pressée à froid ou vierge pour qu’elle puisse avoir plus de stabilité lors de la cuisson

Quid de l’huile de palme?

Celle-ci est peu recommandée de part sa richesse en acides gras saturés. Les avis sont toutefois controversés du reste car certains prônent le fait qu’une consommation raisonnable ne serait pas dangereuse pour la santé tandis que d’autres pensent le contraire. Pour notre part, il est clair que les gras saturés sont mauvais mais que la rentabilité d’une telle huile (elle est très utilisée par les industriels car elle constitue un excellent liant pour les produits transformés) a développé une propagande qui vise à dire le contraire. Il semble donc recommandé d’en consommer le moins possible, du moins à notre humble avis

Cet article vous a plu? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Amélie Bruder

Coach nutrition, énergéticienne, yoga trainer

Laissez votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il y a 0 Commentaire